un emploi pour tous avec Moovement
le moteur de recherche d'offres d'emploi

« Dernier jour...ou presque | Main | Davy Marchand-Maillet: marketing de la relation client et gout de l'innovation »

29 septembre 2006

Sylvie Fourcade défriche la communication à vocation humaine

Sylviefourcade Communicante elle est, communicante elle restera...et la longueur de l'interview en atteste tant Sylvie Fourcade a de passions et de projets qu'elle essaie de mener en adéquation.
Après avoir longtemps officié dans le monde sportif, elle se destine aujourd'hui à prendre en main la communication et les RP d'entités ou d'évènements à la connotation "humaine" affirmée: sport mais également actions solidaires, projets humanitaires. Avec un réel background derrière elle...

Ah j'oubliais...une grande connaissance des nouvelles technologies et des outils web...

Peux -tu te présenter en quelques mots et nous parler de ton parcours professionnel ?

Professionnelle de la communication et spécialisée dans les relations presse, depuis 20 ans, dans l'ombre des grands événements sportifs et de leurs champions, je n'ai cessé de promouvoir, de coordonner, de relayer infos sportives et scoops athlétiques.
Après mes études secondaires, j’ai décidé de partir un an aux Etats-Unis pour me perfectionner en anglais. À mon retour, en 1986, je débute en agence avec Yves Laridan (Fauchon, La Maison du Chocolat, Le Grand Hôtel à Saint-Jean de Luz, le Trophée Lacôme, le Tournoi Perrier de Paris, la Hennessy Ladies Cup, le Grand Prix de l'Arc de Triomphe, …). Pour le Paris-Dakar, une année responsable de PC course installé à Paris et 2 années sur le terrain pour divers partenaires,.... En 1989, à 24 ans, je me lance en indépendante (profession libérale). Grâce à Patrick Derderian (concepteur de Zebra Square aujourd'hui), je prends en charge les RP du lancement de Croixement, une nouvelle brasserie contemporaine, installée dans le Parc de La Villette à Paris. Les demandes de collaboration suivent et très vite par passion, je décide de me spécialiser dans le sport, tous les sports. En 1994, le Palais Omnisports Paris-Bercy (POPB) pour lequel j’ai déjà effectué quelques missions en qualité d’attachée de presse pour des événements sportifs (funboard, jet-ski, NBA, triathlon), me propose le poste de chef de presse pour toute la coordination et la logistique presse. J’informatise aussitôt le service qui fonctionnait encore avec une machine à écrire et des téléphones à cadran, les accréditations sont désormais informatisées, …. Dans les meilleures années du Palais, je gère jusqu’à une trentaine d’événements sportifs, sans parler des meetings politiques en 1995. Puis, tout en conservant mon indépendance et en conservant les rênes des RP du POPB, celles du Raid Gauloises et des Rando-Raid SFR, je postule et j’obtiens la responsabilité de la mise en configuration média et de la logistique presse pour l'inauguration du Stade de France jusqu'au lancement de la Coupe du monde de football 98, puis c'est le lancement de L'Equipe TV en août de la même année, … Fin 2002, après 9 ans de collaboration avec le POPB, je tourne la page, pour trouver de nouveaux challenges. En 2003, j’intègre le réseau Prformance, constitué d’experts-conseils indépendants en communication dont je suis toujours membre. Début 2004, je collabore 2 ans en qualité de prestataire avec l'agence RivaCom, installée à Brest, spécialisée dans les projets sportifs en rapport avec la mer, au sein de laquelle, je gère entre autres, le budget Adecco pour le basket, le tennis, le handisport et son partenariat avec l’America’s Cup, Cap Gemini pour le rugby et diverses épreuves de courses au large, …. Je continue ainsi, jusqu'à la fin des années 2005, sur ma lancée sportive, y ajoutant quelques collaborations culturelles et solidaires, comme les Jeux de la Francophonie au Niger, où après un pari qui n’était pas gagné d’avance, nous avons réussi avec le Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF) et le Comité National (CNJF) à mener les Jeux à terme. Ces Jeux Olympiques de la jeunesse francophone eurent un succès éclatant pour tous les pays Francophones et en particulier pour le Niger et le peuple nigérien pour lesquels, j’ai reçu récemment, de la part de la République du Niger et du CIJF, un témoignage officiel de satisfaction.
Ce séjour au Niger volontairement prolongé de quelques semaines m’a permis d’entrer en contact avec des associations sur place et de comprendre qu’il y avait encore des choses à créer au niveau de la communication. À mon retour à Paris, je collabore bénévolement avec des entités dans le milieu de l’humanitaire, de la solidarité et de la citoyenneté pour savoir comment les associations communiquent. Cela me permet de me rendre compte que bien que considérées comme naturelles, mineures, essentielles ou gadgets, la communication et les relations presse pour les associations, ONG, OSI, organismes d'intérêt public… ne bénéficiaient pas toujours d’un traitement à leur juste valeur, alors que cela reste néanmoins leur moyen le plus sûr pour sensibiliser la communauté nationale, européenne ou internationale, mobiliser des ressources, qu’elles soient bénévoles, matérielles ou financières. Une grande partie des associations à but non-lucratif, humanitaires, de solidarité, … les ONG et les OSI ne peuvent se permettre de bénéficier, en interne ou en externe, d’un véritable service de presse ou de communication professionnel, que ce soit à l’année ou pour une action ponctuelle, de par les salaires proposés pour ce type de poste ou les tarifs des grandes agences de communication. Au sein d’une association, cette fonction revient trop souvent au président, au secrétaire, à des volontaires ou à des bénévoles, qui, bien que faisant de leur mieux, ne possèdent pas toujours le temps ou la technique, la connaissance des médias, des journalistes, le mode de fonctionnement de la presse, qu'elle soit écrite, audiovisuelle ou multimédia.
Je décide alors de développer et d’élargir mes activités en communication et créé le réseau Humacom en juin 2006 pour une communication responsable et des relations presse sans frontière pour les acteurs de l'humanitaire, de la solidarité, de la citoyenneté, du commerce équitable et du développement durable, qui ont de véritables besoins en communication et en relations presse.

Quelle est ta recherche aujourd’hui ?

Le milieu sportif me permettant aujourd’hui trop rarement d’assouvir mon envie de défricher, d'explorer de nouveaux horizons (ce monde est sans doute devenu un peu trop marchand et moins avant-gardiste qu'auparavant), les nouvelles disciplines sportives devenant plus rares que dans les années 90, et tout en souhaitant prolonger mon expérience en communication et relations presse, j’essaie de me tourner vers des secteurs où il y a des choses à créer en termes de communication. Après une première opération de RP en juin pour l'association Urgence Humanitaire Asie, qui tente de sauver la population Hmong au nord du Laos et en Thaïlande, pour montrer qu’il est possible de communiquer sur ce type de problématique, une dizaine d'ONG et de petites entités se montrent aujourd'hui intéressées par mes compétences, mais rien n’est encore signé. En attendant et en parallèle de ma recherche de contrat, j’aide en ce moment Ludovic Rey-Robert, un ami triplé médaillé paralympique, pour la communication et le lancement de Vitavie Travel, une nouvelle génération d'agence de voyages experte en besoins spécifiques, vouée à promouvoir le tourisme entre personnes valides et non valides. Persuadée que c’est en étant active que l’on trouve du travail. Ma recherche se porte sur les grands événements qu’ils soient sportifs ou non, les nouvelles disciplines à faire émerger, sur le monde de l’humanitaire, de la solidarité, de la citoyenneté, de la francophonie, … et tout nouveau challenge qui a besoin de se faire connaître des médias et du grand public.

Tu as ouvert un blog. Depuis quand le tiens-tu et pourquoi t’es-tu lancé dans cette démarche ?

Avec un parcours conséquent et atypique comme le mien, il m’est difficile de remplir les cases d’un CV, et comme je suis très intéressée par les nouvelles technologies, que je disposais de temps, si certains sont capables de se lancer dans la construction d’un site Internet, pourquoi n’en serais-je pas capable pour bénéficier d’une vitrine sur la toile. Mon blog a été créé en juin 2006 parallèlement au lancement de l’entité Humacom. En 5 jours intensifs, mon blog a été opérationnel. Le but : permettre aux journalistes et aux médias de trouver des informations utiles et au passage expliquer mes compétences, la vision que j’ai de mon métier, les évolutions à venir, …. Le blog est cependant accessible à tous et chacun est susceptible de trouver des informations en fonction des thèmes qui y sont développés ou pour ceux qui sont intéressés par ma démarche et mon savoir-faire.

Tu as une ligne éditoriale précise ? De quoi parles tu ? Comment procèdes-tu ?

De l’info rédactionnelle et solidaire sur des entités, des événements, … sur des entités qui ont besoin de se faire connaître ou qui ont des besoins en communication. Les journalistes, les sites d’infos, … peuvent reprendre les flux partiellement ou en intégralité. Chaque note publiée doit avoir une valeur informative ou interactive sur un thème précis. J’essaie de l’alimenter le plus régulièrement possible, sans pour autant poster un billet par jour qui n’aurait aucun intérêt.

Que t’as amené ton blog jusqu’à présent (contact, réseau, rompre l’isolement, échanges, aidé à formuler ton projet….).

Mon blog m’a permis de formuler et de rédiger le concept de mon projet, de mettre an avant mes compétences en communication et en relations presse, de faire comprendre qu’il est possible de communiquer de nos jours, à moindre coût, de faire savoir que je suis disponible et toujours en recherche de contrats que ce soit pour une mission ponctuelle ou à l’année. Il permet également à des connaissances ou à toutes personnes de prendre connaissance de mes réalisations et de ce que je suis capable de faire. Mon blog m’a également permis de retrouver des gens dont j’avais perdu la trace depuis 15 ou 20 ans, m’apporte des échanges avec des personnes du monde de la communication, de la pub, du sport et de l’humanitaire, … il me permet également de nouer de nouveaux contacts. C’est une exposition des actions que je mène sur le monde extérieur.

Et quelles sont les principales difficultés que tu as rencontré au départ ? Et aujourd’hui ?
Le plus dur a été de savoir par où et comment commencer, définir quel type de site ou de blog j’avais besoin, comprendre le fonctionnement, les différences et les utilités des uns et des autres, en passant par la découverte des langages Java, HTML, PHP, … définir ce que j’allais publier, …
Aujourd’hui, je cherche à maîtriser le langage HTML, mon blog évolue régulièrement avec de nouvelles infos, de nouvelles fonctions grâce aux widgets, …
À terme, on y trouvera également des photos, des vidéos, j’espère rendre mon blog disponible en podcast. Il y a également des communiqués de presse, des infos, …

Que conseillerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer également ?

Étudier ce que propose les différents prestataires de blogs et commencer par un blog avec une formule basique, sur lequel il n’y a besoin d’aucune connaissance en nouvelle technologie, puis évoluer en cherchant des réponses à ses questions sur le net et dans la blogosphère dès qu’une difficulté se présente et à terme, passer à une formule modulable qui contient des langages et des outils un peu plus complexes.

Imagines que tu tires une « carte chance professionnelle » : le travail de tes rêves, avec le rôle que tu désires, dans le contexte que tu aimes, dans le secteur qui t’attire… celui que tu ne quitterais pour rien au monde. Racontes nous à quoi tout cela ressemblerait.

M’investir pour faire émerger et connaître de nouveaux challenges à travers le monde, conseiller des structures qui ont des valeurs à communiquer aux médias et par conséquent au grand public, Allier communication, organisation et voyages. M’occuper de la communication et de la médiatisation d’événements d’envergure, en France et à l’étranger, relayer l’information, transmettre des valeurs humaines qu’elle soit sportive, solidaire, humaine, citoyenne, …
Dans l’idéal, trouver des partenaires qui seraient intéressés à travers mes contacts avec les journalistes et mon blog pour me faire travailler sur leur communication et relations avec la presse, pourquoi pas lors la Coupe du Monde de rugby qui aura lieu en France en 2007, pour les Jeux Olympiques à Pékin en 2008,... M’occuper de la médiatisation des 6èmes Jeux de la Francophonie qui est programmée à Beyrouth en 2009 et contribuer ainsi à la reconstruction du Liban, …
Mon rêve : trouver des annonceurs pour financer la communication et les relations presse de certaines entités sélectionnées, en fonction de ses valeurs d’entreprises.

Retrouvez Sylvie sur son blog: http://humacom.typepad.com/
Un dernier mot à l’adresse des recruteurs ?

Avec un paysage médiatique constamment bousculé, les entités qui souhaitent communiquer se trouvent souvent face à une jungle médiatique impénétrable. Comment être au fait des fréquentes restructurations de groupes de presse, des nouveaux médias, de la valse inter-médias des journalistes, de l'émergence des nouvelles technologies,... Les journaux en ligne sans frontière et la presse gratuite ont à peine 10 ans d'existence, on parle déjà d'émissions audiovisuelles - radio et TV - en direct ou en différé sur les mobiles, du bouleversement de l’audiovisuel numérique, …. Sans parler de la croissance massive des médias  tactiques, des flux RSS aux côtés des  forums, wikis, blogs,….
Depuis Gutenberg et le règne de la presse sous l’écrit, la presse entame une nouvelle ère  sous le régime des nouvelles technologies. La première décennie de cette nouvelle presse si jeune n'a pas encore de théorie, ni de manuel des innovations à venir, il faut être en éveil permanent. Pour faire face à cette soudaine prolifération de communication qu'il est nécessaire de prendre en compte tout en conservant ses relations avec la presse classique, les relations presse s’imposent comme les moyens sur mesure au XXIème siècle, pour communiquer dans le monde sur des cibles précises et à moindres coûts. À 41 ans, avec 20 années d’expérience, une passion pour les nouvelles technologies, j’aime définir une véritable stratégie de communication (investigation, expertise, diagnostic, réflexion) alliée à une bonne info, à une réelle connaissance des cibles et des journalistes, …  qui me permet ensuite de promouvoir efficacement une image positive, cohérente et efficace.
En parallèle de mes activités, j’interviens régulièrement auprès d'écoles supérieures de formations professionnelles pour des cours en communication et relations presse.

septembre 29, 2006 dans Interviews de candidats | Permalien

Découvrez le site de notre sponsor

TrackBack

L'url de TrackBack est:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834605ef969e200d83534bf5553ef

Les blogs suivant parlent également de Sylvie Fourcade défriche la communication à vocation humaine:

Commentaires

un emploi pour tous avec Moovement
le moteur de recherche d'offres d'emploi

Pour toute question ou réclamation concernant ce weblog veuillez adresser un e-mail à l'adresse suivante : info(at)leblogemploichallenge.com